assèchement murs humides - humidité résiduelle - Aquapol France - Traitement des murs humides

Le spécialiste du traitement des murs humides

Aller au contenu

Menu principal :

Pages Architectes > Chimie du mur humide

Humidité résiduelle des murs

Pour être idéal, l'assainissement du crépi (c'est-à-dire sa réfection), devrait se faire une fois l'assèchement terminé. La salinité, les valeurs du pH du mur et autres facteurs, devraient être pris en considération pour l'assainissement optimal dans toute méthode d'assèchement (voir norme Autrichienne ONORM B 3355)

image: murs humides

L'humidité résiduelle d'un mur asséché dépend:
1) des matériaux de construction
2) de la salinité des matériaux
3) du climat environnemental*
4) des facteurs de perturbation**  

* : par exemple, elle peut être bien plus élevée en hiver qu'en été, et ce dans certaines parties du mur extérieur situé au nord.

** : On défini 'facteurs de perturbation' les facteurs de nature physique et/ou chimique qui peuvent empêcher le procédé d'assèchement.

Les facteurs de perturbation
peuvent influencer énormément le niveau d'humidité résiduelle et devraient, si possible, être éliminés.


Plus de renseignements
 Une documentation
 Être rappelé(e)

Le saviez-vous?


Quelques informations scientifiques sur les murs humides:

  • les sels cristallisés peuvent exercer des pressions allant jusqu'à 2 tonnes par cm2.

  • les forces des réactions chimiques causent une augmentation du volume pouvant aller jusqu'à 1400%

  • la force explosive du gel est causée par une augmentation d'environ 10% du volume de l'eau.


 
© 2011 www.aquapol.fr - traitement des murs humides

recommendez ce site sur google

Real Time Web Analytics
Retourner au contenu | Retourner au menu