Facteurs de perturbation dans l’assèchement des problèmes d’humidité (partie 2) - Aquapol France - Traitement des murs humides

Le spécialiste du traitement des murs humides

Aller au contenu

Menu principal :

Pages Architectes > Chimie du mur humide

Facteurs de dérangement physique dans le processus d’assèchement

facteur de perturbations dans l'assèchement d’un mur humide

En plus de ceux de la page précédente, il peut y avoir d’autres facteurs de dérangement de nature physique. Par exemple l’absence de réchauffement approprié, la ventilation insuffisante dans les pièces etc. Ces facteurs peuvent causer une augmentation de l’humidité du mur, surtout dans les mois d’hiver.   

1 Un refroidissement excessif de la zone basse du mur
Dû à l’absence:  
2 de l’isolement thermique et/ou
3 du système de réchauffement à plinthes
4 une augmentation du flux d’air humide vers la maçonnerie se refroidit excessivement .
Due à:
5 L'augmentation de la quantité d’humidité d’environ 0,3 litres d’air humide par personne, par nuit, suite à la respiration  
6 Pas de ventilation des locaux avec des fenêtres étanches à l'air
7 Peinture organique comme facteur de dérangement chimique (par exemple à émulsion)
déterminent:
8 la formation d’humidité de condensation, en surface et ensuite en profondeur
9 la formation de la moisissure, vue qu’elle prospère dans un terrain de culture organique (par exemple émulsion) et dans l’air humide.  

Humidité de condensation:

Exemple d'humidité et température de l’air externe dans une chambre à coucher pour deux personnes exposée au nord pendant le jour. Les problèmes relatifs à la formation d’humidité de condensation et de moisissure peuvent être remédier par les actions d’accompagnement suivantes:

1. Le meilleur réchauffement de la surface, par exemple, à travers un système à plinthes
2. L’utilisation de peintures et/ou de revêtements désinfectants ou de nature minérale (par exemple la chaux)
1. La ventilation continuelle (par exemple à travers l’enlèvement partiel des garnitures des fenêtres)  
1. L’isolement thermique de la plinthe et sous le niveau du terrain.
2. La diminution de l’eau de condensation grâce une surface du mur plus chaude et ventilée.

 
© 2011 www.aquapol.fr - traitement des murs humides

recommendez ce site sur google

Real Time Web Analytics
Retourner au contenu | Retourner au menu